la Vallée Borgne en Cévennesbalades et découvertevillages de la vallée BorgneLoisirs et acteurs locauxhébergements et restaurationaccès routier et cartes
Accueil > Balades > autour des Plantiers
Les sentiers balisés portent
des noms significatifs :
sentier du Chevreuil
sentier du Marcassin
sentier du Mouflon
sentier de la Palombe
sentier de l'Ecureuil
sentier du Lièvre
Ce sont des circuits en boucle.
Il est conseillé de se procurer
soit le catalogue des sentiers
balisés

soit les cartes IGN TOP 25
Balades et randonnées autour des Plantiers en Cévennes

Au cours des balades à travers serres et valats des Plantiers, vous découvrirez un passé médiéval, l'architecture typique des Cévennes, les retenues dans les cours d'eau, où tout atteste l'acharnement multiséculaire de paysans pour aménager une nature difficile à domestiquer.
   Pour une connaissance plus approfondie, cliquez sur les mots soulignés
sentier du Chevreuil Le sentier
du Chevreuil
(chevreuil)

Durée : 2h30 - 7,5 km

Dénivelé : 404 m à 788 m

Départ : Place des Plantiers

Intérêt : église de St-Marcel de Fontfouillouse, col de Tinquos (751 m) et panorama sur la Vallée Borgne, la tour de Monteils

A noter : éviter les périodes de forte chaleur
la draille de Bonpérier
 la draille à Bonperier
Les voies de communication par les crêtes

Par le passé, les crêtes ne constituaient pas des barrières, mais des voies de passage aisées et naturelles pour les bêtes et les hommes, appelées drailles qu'empruntent encore aujourd'hui les troupeaux transhumants.

Les balades d'aujourd'hui bénéficient de la densité des anciens chemins, traversant la commune des Plantiers, reliant hameaux et mas isolés, ou empruntant les crêtes. Le réseau de communication moderne a raréfié l'usage et même provoqué l'abandon de ces anciennes voies de communication.


L'église St-Marcel de Fontfouillouse

sentier du Marcassin Le sentier
du Marcassin

Durée : 4h30 - 14 km

Dénivelé : 404 m à 848 m

Départ : Place des Plantiers

Intérêt : église de St-Marcel de Fontfouillouse, col de l'Espinasse
et panorama sur les Cévennes,
étages de végétation, hameaux, système d'irrigation
Les sentiers du Marcassin, du Chevreuil, des Moines, le circuit des églises romanes, vous conduiront vers l'église romane St-Marcel de Fontfouillouse (étymologiquement : la source sous les feuillages).

Construite en schiste et fraidonite, située à 650 m d'altitude, lieu d'étape sur l'ancien chemin de l'Asclier à St-André, traversant la paroisse de St-Marcel de Fontfouillouse, elle était aussi une étape pour les moines et les pélerins qui se déplaçaient des Causses vers le littoral.
église romane saint-Marcel de Fontfouillouse schiste et fraidonite

La commune des Plantiers a récemment fait restaurer et consolider la toiture et les contreforts nords.


sentier du Mouflon Le sentier
du Mouflon

Durée : 4h - 11,5 km

Dénivelé : 550 m à 1000 m

Départ : Faveyrolle, à 5 km
des Plantiers (D 193)

Intérêt : la draille (GR 67), col du Pas, Croix de Lorraine, beaux points de vue sur la vallée de l'Hérault, landes à bruyère et châtaigneraie
tour-donjon de Monteils

château des Plantiers
Les châteaux des Plantiers

Sont visibles trois forteresses - non visitables - d'origine moyenâgeuse ou ce qu'il en reste.
Sur l'éperon rocheux du site de Monteils (sentiers du Chevreuil, du Marcassin) se dresse la tour-donjon du château de Monteils (ci-contre).

Au-dessus du mas d'Alayrac, sur l'élévation, se distinguent encore quelques traces du vieil Alayrac.

Le château du Caylou, surplombant un méandre de la Borgne, commandait le chemin de Saumane.

Depuis la place du village, vous pouvez admirer les fenêtres Renaissance du château des Plantiers
(ci-contre).

sentier de la Palombe Le sentier
de la Palombe

Durée : 3h - 7,5 km

Dénivelé : 650 m à 909 m

Départ : La Bécède, à 4 km
des Plantiers (D 20, D 20a)

Intérêt : élevage de moutons, col de l'Homme mort, la draille (GR 67), Bonperier : lieu de rassemblement de la transhumance, panoramas sur les Cévennes
 
Les bêtes ont leurs ponts
Il vous arrivera de traverser de nombreux ponts en schiste, franchissant des rivières ou des ruisseaux, mais aussi construits pour le passage du bétail.

C'est le cas du pont moutonnier du col de l'Asclier, où la draille empruntée par les transhumants enjambe la route.
 
pont moutonnier du col de l'Asclier



Le site, à 906 mètres d'altitude, vous offre des panoramas exceptionnels sur l'ensemble des Cévennes.

D'autres ponts sont pittoresques dans les hameaux de Faveyrolles, Monteils, la Hierle, tel le viaduc et aqueduc du Caylou, sous lequel on passe en arrivant aux Plantiers et qui a des allures de mini-Pont du Gard.

sentier de l'Ecureuil Le sentier
de l'Ecureuil

Durée : 3h - 9 km

Dénivelé : 400 m à 700 m

Départ : place des Plantiers

Intérêt : hameau de la Bécède, élevage de moutons, col de l'Homme mort, hameau de Souliès

A noter : pour éviter la route au départ et à l'arrivée, possibilité de partir depuis le croisement entre la D20 et la D20A
Un paysage marqué
par la main de l'homme

Tout au long de vos randonnées, vous constaterez un caractère typique du paysage cévenol : Presque toute la montagne est aménagée en terrasses, appelées "faïsses" ou "bancels", édifiées pour retenir la terre et disposer de terrains aussi plats que possible.
faïsses à Monteils

païssière et béal    
   "païssière" et "béal"
Mini-barrages hydrauliques
béals et moulins

Dans la montagne, sur les pentes des ruisseaux, vous trouverez des mini-barrages appelés "tancats" ou "rascaças", bâtis pour casser l'énergie des crues.

sentier du Lièvre Le sentier
du Lièvre

Durée : 3h30 - 9 km

Dénivelé : 404 m à 900 m

Départ : Place des Plantiers

Intérêt : hameau de la Hierle, ancienne ferme de Crouzinal, panoramas sur les Cévennes, hameau de Souliès

A noter : pour éviter la route au départ et à l'arrivée, possibilité de partir depuis l'embranchement de Souliès


Il est bon de savoir...
 Pour préserver la nature
 conseils pratiques


cartes IGN TOP 25 :
> 2740 ET Corniche des Cévennes
> 2741 ET St-Hippolyte du Fort /
Anduze / St- Jean du Gard
> 2641 ET Mont Aigoual / le Vigan

Comme dans d'autres régions accidentées de France et du monde, le Cévenol a capté, canalisé, stocké l'eau de pluie ou de source comme moyen d'irrigation (pour les hommes, les bêtes et les cultures), comme source d'énergie (moulin, hydroélectricité), ou dans les cours d'eau, pour réduire les effets destructeurs des crues dévalant les pentes.   Dans les cours d'eau, un autre système de retenue (chaussées ou "païssières") permettait de diriger l'eau vers des "béals", et assurait la force motrice des moulins, comme
en témoignent les vestiges des nombreux moulins dans la Vallée Borgne.

Maison de l'eau

Un grand nombre d'ouvrages hydrauliques sont présents dans la vallée et tout au long de ses rivières.

maison de l'eau aux Plantiers, Cévennes
entrée de la
Maison de l'eau
Pour valoriser et protéger ce patrimoine lié à la maîtrise de l'eau, les cinq communes de la Vallée Borgne, en partenariat avec le Parc National des Cévennes, ont mis en place un centre d'interprétation aménagé dans l'ancien moulin situé à l'entrée des Plantiers.

Cette Maison de l'Eau a pour but de sensibiliser le visiteur au patrimoine naturel et culturel en rapport avec la ressource en eau.
Lieu d'exposition, elle est un point de départ idéal pour une randonnée dans la vallée sur le thème de l'eau.

Elle est complétée par des sentiers d'interprétation reprenant chacun une thématique forte.

La Maison de l'eau a ouvert ses portes en Juin 2005.
 
Accueil  |  Balades  |  Villages  |  Vivre au pays  |  Hébergement / restauration  |  Cartes, accès  |  Haut de page
Balades : St-André de Valborgne  |  Les Plantiers  |  Saumane, L'Estréchure, Peyrolles  |  Maison de l'eau  |  Eglises romanes  |  Les environs
Tous droits de reproduction réservés © Armoise - AVBC