Accueil > Balades > autour de Saumane, L'Estréchure, Peyrolles

Balades, randonnées autour de Saumane, L'Estréchure, Peyrolles


sentier de l'Exil
sentier du Soult
sentier de la Diligence
sentier du Pont des chèvres
sentier de Valescure

Ce sont des circuits en boucle.
Il est conseillé de se procurer
le catalogue des sentiers balisés
ou les cartes IGN TOP 25
Dans cette partie de la vallée où le Gardon se resserre,
vous découvrirez le calme reposant des paysages sauvages
et colorés, la beauté des valats témoins d'un laborieux passé,
et une histoire vivante où se mêle le fort attachement
des habitants à leur pays.
 
Pour une connaissance plus approfondie, cliquez sur les mots soulignés
Sentier de l'Exil

Durée : 4h30 - 13 km
Dénivelé : 327 m à 755 m

Départ : Place de Saumane

Intérêt : ancienne voie royale, village de St-Roman de Tousque, panoramas sur la vallée Française, forêt domaniale de la Vallée Borgne

Description : Ce sentier est une balade sans difficulté, idéale pour une remise en forme, et offrant de multiples points d’intérêts : église remarquable, parcours dominant le village de Saumane, montée pittoresque sur l’ancienne route royale de St Roman, Corniche des Cévennes avec ses panoramas grandioses, puis descente vers le village à travers la forêt domaniale.
Il serait trompeur d’associer son nom au dépaysement que le mot évoque à première vue. Au cadastre de Saumane, on trouve en effet l’Elzil, orthographe qui rappelle plutôt l’occitan elze, qui signifie chêne vert. Le diminutif il fait plus précisément penser à un "petit bois de chênes".

Sentier du Soult

Durée : 4h - 9,7 km
Dénivelé : 311 m à 747 m

Départ : Pont de Trousse (proche camping du Verdier)

Intérêt : histoire du protestantisme, importance du châtaignier, panoramas d’altitude

Description : Le sentier du Soult, en vieux français source, s’enfonce dans les bois qui surplombent le village de L’Estréchure. Il passe près du massif du Liron et offre des points de vue à plus de 750 m d’altitude. Sapins, pins, chênes et surtout châtaigniers y forment une forêt typique.

Sentier de la Diligence

Durée : 5h - 14 km
Dénivelé : 281 m à 665 m

Départ : Peyrolles

Intérêt : au coeur de l'histoire des Cévennes protestantes et de ses camisards résistants

Description : Vos pas vont vous guider au travers de cette balade au sein de l’histoire des Cévennes, celle d’une vie rurale aussi rude qu’intense voire ingrate forgeant un esprit grégaire de résistance. Ici, lieux-dits, château, maison de maître, bâtisse en schiste vous raconteront la vaillante défense d’hommes et de femmes pour préserver leur liberté de croyance.

Sentier du Pont des chèvres

Durée : 2h45 - 8 km
Dénivelé : 329 m à 472 m

Départ : Village de Saumane

Intérêt : balade autour du Gardon et de ses historiques crues entre Saumane et L'Estréchure

Description : Au cœur de la vallée Borgne, entre Saumane et L’Estréchure, c’est un petit tour du Gardon qui vous est offert. Son cours pourtant tranquille a fait couler bien des histoires d’eaux dont certaines, furieusement mémorables. En passant de l’adret à l’ubac, vous pourrez aussi mesurer combien l’adaptation de l’homme au milieu a façonné le merveilleux paysage cévenol.

Sentier de Valescure

Durée : 4h30 - 11,3 km
Dénivelé :

Départ : Peyrolles

Intérêt : une vallée préservée, lieu d'un projet expérimental "ressource en eau"

Description : Vous allez pénétrer là dans une des vallées cévenoles la moins fréquentée et donc la plus préservée. Faune comme flore y prospèrent à l’abri de toute prédation. À la mesure de ce privilège, il conviendra de respecter leur intégrité et ce, pas à pas. Cette invitation faite, de ruines en ruines, de ruisseaux en ruisseaux, de ponts en gués, à travers châtaigniers, cèdres, pins sylvestres.





Il est bon de savoir...
 Pour préserver la nature
 Conseils pratiques


cartes IGN TOP 25 :
2740 ET Corniche des Cévennes
2741 ET St-Hippolyte du Fort /
Anduze / St- Jean du Gard
2641 ET Mont Aigoual / le Vigan



Des sentiers muletiers aux routes du XXIe siècle

sentier du Soult à Saumane Jusqu'à la mise en place du réseau moderne de communication, la Vallée Borgne, comme toutes les Cévennes, disposait d'un chevelu de voies muletières ou pietonnes du nord au sud et d'est en ouest.

La départementale 907, devenue très roulante aujourd'hui, favorise l'accès de la Vallée Borgne dans l'axe est-ouest. Elle est le tracé le plus direct entre la région d'Alès et le Mont Aigoual, par le col Salidès et Cabrillac, et au-delà vers Meyrueis et les gorges du Tarn.

Pour atteindre les cols et les autres vallées, vous emprunterez de petites routes sinueuses et étroites qui ne manquent pas de charme.


A l'adret, sur les versants sud de la vallée (sentier de l'Exil, du Soult, de la Diligence), vous traverserez des forêts de résineux dont l'origine est liée en grande partie aux besoins des mines cévenoles lors de leur plein rendement.

Outre le pin maritime, la végétation est composée d'arbres et d'arbustes à feuillage persistant, chêne vert, arbousier, bruyère arborescente, sous forme de taillis buissonnants, sur rocher et sol maigre.

Sur les crêtes du Mont Liron, ou Fageas, au dessus des fayards (hêtres), on atteint la lande à bruyère, reconquise par les reboisements en résineux de l'ONF.
Pins maritimes, chênaies,
arbousiers... et châtaigniers


vue sur L'Estréchure

Au-dessous, dans les valats, à l'ubac c'est la châtaigneraie de "bouscas" (non greffés). Plus bas encore, on retrouve les faïsses en friche avec quelques reliquats de mûriers. L'arbre d'or se mêle à la vigne abandonnée.


Chaque hameau, chaque "valat" a son histoire

hameau de Millerines Sous le Mont Liron, à L'Estréchure, se niche le hameau de Millerines (ci-contre), sis à 481 mètres, traversé par la D 152, et dominé par le Rocher de l'Aigle.

Plus sauvage, le ruisseau de la Valmy avec ses mas isolés fut une voie de refuge et de passage entre le Val Borgne et le Val Francesque.

Au col du Mercou (sentier de la Diligence) dont le nom évoque Mercure, Dieu des voyageurs et du commerce, une stèle est élevée en souvenir des résistants de la dernière guerre.

En descendant vers le Gardon, vous apercevrez le château du Roucou qui a servi de refuge, en janvier 1704, aux troupes royales tombées dans une embuscade, tendue au pont de Vallongue par le chef camisard Roland.

Une autre stèle rend hommage au Maquis d'Aire de Côte, au Mas de la Carrière, à Saumane (sentier de l'Exil).
pont de Vallongue
pont de Vallongue


Eglise, Maisons fortes et Châteaux

De l'époque médiévale reste l'église de Saint-Martin de Corconnac avec son petit cimetière attenant, point de départ du sentier de la Diligence. Elle est privée mais peut être visitée sur rendez-vous.

Les châteaux cités ci-dessous ne se visitent pas,
mais vous pouvez les apercevoir au cours de vos balades.


Au-dessus de l'église, sur l'élévation, se dresse le château de St-Martin de Corconnac, apparemment du début du XVIIe siècle, remanié au XVIIIe.
église St-Martin de Corconnac

château de Bussas
château de Bussas
En aval des gorges du Soucy, se niche une grosse bâtisse appelée château de Bussas, entourée de belles terrasses de culture, qui fut, du XIIe au XVIIe siècle, la résidence des seigneurs de Bussas.

Le vieux chemin reliant Peyrolles à Lasalle dessert le château de Valescure existant déjà au XVe.

À Saumane, l'antique château du Castellas, devenu la Tourasse ne possède plus que les assises d'une tour carrée.


Le château de l'Hom, dans un méandre recoupé du Gardon, remonterait au XIVe siècle.

Le mas de la Pradelle, dans un vaste terrain plat, est composé d'un ensemble de bâtiments, actuellement occupé par un C.A.T. qui y développe des activités agricoles et des hébergements.

château de l'Hom à Saumane
château de l'Hom


Le Gardon, la baignade, les crues...

baignade dans le Gardon Les berges du Gardon sont composées d'une végétation ripisylve : saules à l'état d'arbustes qui se plient lors des crues, peupliers, aulnes, frênes communs et noisetiers.
Dans les gorges du Soucy, le Gardon est étranglé entre deux murs de gneiss et de schiste.

Les rivières ont un faible débit l'été, et certaines sources ne survivent guère à la période humide du printemps. Les baigneurs apprécient les gourgs propices à la baignade.

La rivière compte quelques castors et hérons cendrés parmi les espèces protégées.

Des pluies diluviennes transforment le Gardon et ses affluents en torrents furieux, comme ce fut le cas lors de la crue du 9 septembre 2002.

le Gardon en crue

... et les ponts

Ponts anciens ou ponts submersibles sont nombreux depuis les gorges de Capou aux gorges des Conques, en amont du tunnel de Saint-Jean du Gard.  

pont du Soucy
pont et gorges du Soucy

Attardons-nous sur le pont de Saumane qui eut sa bataille, le 30 mars 1703 durant la guerre des camisards.

pont de Saumane
pont de Saumane

 

 

Accueil  |  Balades  |  Villages  |  Vivre au pays  |  Hébergement / restauration  |  Cartes, accès  |  Haut de page

Balades : St-André de Valborgne  |  Les Plantiers  |  Saumane, L'Estréchure, Peyrolles  |  Maison de l'eau  |  Eglises romanes  |  Les environs

Site officiel de la Vallée Borgne - Tous droits de reproduction réservés © Armoise -  Informations légales