Le châtaignier ou "arbre à pain"

imprimer

retour


Tout était utile dans "l'arbre à pain" :
- son bois, imputrescible, très apprécié dans l'habitat, poutres, plancher, cloisons, menuiserie
- les jeunes rejets de souche faisaient de très solides cercles de tonneaux
- les rejets non greffés étaient utilisés en vannerie
- les taillis ou bouscas non greffés servaient à confectionner des piquets, échalats...
- les troncs sciés et évidés permettaient de confectionner des ruches (une lauze, pierre plate de schiste, posée dessus), des coffres...
- les feuilles servaient de fourrage pour chèvres et moutons, et de littière quand elles étaient sèches
- c'était la nourriture des animaux : les cochons s'en régalaient et les moutons et chèvres pâturaient les sous-bois ainsi entretenus.

Il existe de nombreuses variétés de châtaigniers et de fruits.
Tous droits de reproduction réservés © Armoise



une vallée pour les vacances en Cévennes une vallée cévenole dans le Gard
tourisme vert et vacances en Cévennes