Les châteaux de L'Estréchure, Peyrolles, Saumane

imprimer

retour


Le château de Bussas
Autrefois passage obligé sur l'antique chemin reliant St-Jean du Gard à L'Estréchure, le château de Bussas est dissimulé dans un méandre abandonné du Gardon. Des textes anciens nous signalent l'existence de Bussas dès 1197, sous la seigneurie de Bérenger de la Baume. Le donjon du début du XIIIe siècle est construit en schiste et s'appuie sur un bâtiment présentant une baie à croisée. Le bâtiment contigu est du XVIIIe.

Le château de Valescure
Il aurait été édifié par la famille des Valescure qui restèrent fidèles au duc de Rohan pendant les campagnes de 1621-29. Dans une époque récente, les maquisards de la dernière guerre y trouvèrent refuge.

Le château du Castellas
Des sources anciennes font état de l'existence du Castellas mentionné en 1257, aujourd'hui disparu, surplombant le plan du Verdier et la Pradelle, sur le chemin de la Bécédelle. Un vestige du château appeléla tourasse existait encore pendant l'aménagement des chemins par Basville. Ses matériaux ont été réemployés dans l'environnement proche.

Le château de l'Hom
La famille d'Auriac possède ce fief dans la période 1405 - 1556. Il fut occupé à partir de fin janvier 1703 par les Camisards et repris par les dragons le 30 mars suivant (jour du brûlement et de la déportation de 265 personnes de Saumane). En 1944, le château est le siège de l'Etat-Major FFI du Gard et basse Lozère, sous les ordres du commandant Audibert. Un amphithéâtre (sentier du Soult) en dalles de shistes aurait été destiné à des assemblées religieuses.

La Pradelle
La bâtisse principale est flanquée d'une tour carrée coiffée d'un toit en pyramide, dit en queue de paon, recouvert de céramique d'Anduze.
Tous droits de reproduction réservés © Armoise



une vallée pour les vacances en Cévennes une vallée cévenole dans le Gard
tourisme vert et vacances en Cévennes