En descendant le Gardon, de Capou aux Conques, les ponts

imprimer

retour


Le pont privé dit de Capou, du début du 19e siècle, étroit, à plusieurs arches.
Le pont de Bourgnolles construit vers 1870 en même temps que la route D 20 qui conduit aux Plantiers.
Le pont de Saumane composé de deux ponts accolés, le plus ancien, côté aval, reconstruit en 1579 et 1624, et son doublement vers 1840 (?) lors de la construction de la RN 107. Aujourd'hui les deux ouvrages mariés ne s'entendent plus comme en témoignent les renforcements bétonnés et le pont est sous surveillance.
Le pont de Boutonnet, privé, emporté par la crue de 1958 et remplacé par le béton, devenu communal.
Le pont de Trousse franchit le ruisseau du Vignerol, doublé vers 1960.
Le pont submersible de la Pradelle n'offre plus la vue sur le pont des chèvres emporté par la crue du 9 septembre 2002.
Le pont du valat d'Ausset franchit le ruisseau du même nom, tout en pierre.
Le pont d'Ausset, construit en 1904 en une seule arche, remplaçant un ouvrage à trois arches, construit en 1696, qui avait entraîné de fortes inondations à l'Estréchure en 1890-91. Son nom vient de la famille Ausset dont un notable fut déporté en mars 1703 avec la population de Saumane.
Le pont de Gras, à L'Estréchure, reliant la vallée Borgne aux versants du Mont Liron.
Le pont du Soucy, construit pour le passage des bêtes et des piétons, desservait la rive droite et le hameau de Vallongue, les reliant à la D907.
Le pont submersible de Bussas desservant le hameau de Bussas.
Le pont de l'Arénas reliant Valescure au village de Peyrolles.
Tous droits de reproduction réservés © Armoise



une vallée pour les vacances en Cévennes une vallée cévenole dans le Gard
tourisme vert et vacances en Cévennes