Les voies de communication en Vallée Borgne

imprimer

retour


En Cévennes, c'est semble-t-il du haut vers le bas, des drailles vers les points d'eau, que les pasteurs du néolithique devenant peu à peu cultivateurs abordèrent les vallées boisées d'accès difficile.
Fermée en aval par les gorges du Soucy, la vallée Borgne était surtout accessible par les cols : Mercou, Saint-Roman de Tousque, Le Pompidou, Salidès, le Pas, l'Asclier.
Cet important réseau de voies de communication favorisait les relations latérales de versant à versant opposé, de vallée à vallée, à l'occasion de foires, pâtures et travaux divers.

La mise en place du réseau routier moderne, la construction des routes de fonds de vallée au milieu du XIXe siècle, puis le percement des tunnels routiers à chaque extrémité, ont profondément modifié les flux des relations humaines en les concentrant dans l'axe est-ouest.
La voie de la Vallée Borgne se trouve sur le tracé le plus direct entre la région d'Alès et le Mont Aigoual, par le col Salidès et Cabrillac, et au-delà vers Meyrueis et les gorges du Tarn.
Tous droits de reproduction réservés © Armoise



une vallée pour les vacances en Cévennes une vallée cévenole dans le Gard
tourisme vert et vacances en Cévennes