Tour de l'horloge
ancienne église Saint-Jean de Gardonnenque

imprimer

retour

Tour de l'horloge  Saint Jean du Gard


tour de l'horloge à St-Jean du Gard Place du marché, Saint-Jean du Gard.

Parmi les prieurés énumérés en 1119 dans la bulle de Calixte II comme possession de Saint-Gilles, celui de Saint-Jean de Gardonnenque est mentionné.
De l'église romane Saint-Jean construite par les bénédictins, il ne subsiste que le mur gouttereau du XIIe siècle sur lequel s'appuie le clocher construit aux XIIIe et XIVe, surélevé au XVe, aujourd'hui tour de l'horloge. Sur le mur latéral nord, deux arcs de décharge longitudinaux sont séparés par une colonne engagée surmontée d'un beau chapiteau à feuilles d'eau. Les premières assises de la voûte en berceau sont également visibles.
L'église fut détruite avec le cloître et les bâtiments monacaux par les protestants entre 1560 et 1602 en représailles aux exactions et pillages (entre autres brûlement du château et de l'hôtellerie de Saint-Jacques) des troupes royales venues dans les Cévennes pour rétablir l'ordre et la religion catholique en extirpant l'hérésie.
La place du marché au pied de la tour est l'ancien cimetière qui jouxtait l'église.
Tous droits de reproduction réservés © Armoise



une vallée pour les vacances en Cévennes une vallée cévenole dans le Gard
tourisme vert et vacances en Cévennes