Accueil > Villages > Peyrolles

Peyrolles, le village à l'habitat dispersé

Commune de la Vallée Borgne en Cévennes


armoiries de Peyrolles Armorial :
de sable à trois chaudrons d'or, posés deux et un

Population : 41 habitants
Superficie : 830 ha
Altitude : de 295 m (mairie) à 860 m (Mont Brion)

carte de la vallée Borgne


Services

Mairie de Peyrolles :
tél./fax 04 66 85 13 01
internet : www.peyrolles.fr

Ouverture au public :
Lundi, de 9h à 12h et de 13h à 17h
Permanence du maire :
Samedi, de 9h30 à 12h

- Exploitations agricoles
- Produits du terroir
- Location de gîtes
- Services médicaux (communs
à la vallée)



retenue hydraulique à Peyrolles
"tancat" ou "rascaças"


L'automobiliste qui emprunte la départementale 907 arrive sur le territoire de Peyrolles après avoir traversé le tunnel. Les mas disséminés de ce village sans noyau central sont généralement situés à mi-pente dans les divers "valats" qui alimentent le Gardon.

Peyrolles est de fondation ancienne. "La Parrochia de Payrola" est mentionnée en 1345, ainsi que le hameau ou mas de la Roque, "Locus de Rocha", en 1212 (Généalogie des Châteauneuf-Randon).
L'étymologie la plus communément admise serait liée à la situation du village, au fond d'un chaudron, "periol" ; l'autre, peut-être plus défendable linguistiquement, en ferait un dérivé de l'occitan "peyre" (allusion à l'aspect rocailleux de la vallée).
baignade aux Conques
le Gardon aux Conques  

pont de l'Arénas
Pont de l'Arénas
Le chemin carrossable et très ancien qui reliait
St-Jean du Gard à St-André de Valborgne, contournait le piton abrupt sous lequel est creusé le tunnel, montait à flanc de rocher vers le village, puis redescendait dans le lit du Gardon qu'il franchissait au pont de l'Arénas avant de se diriger vers Bussas.

Pendant la guerre des Camisards, Peyrolles eut à subir le calvaire ordinaire de ce genre de conflit. D'autant plus que le territoire de la paroisse constituait un passage obligé pour de nombreux itinéraires camisards.

De 1847 à 1880, la population atteignit les 170 habitants.
Touché par la désertification, Peyrolles vit peu à peu sa population se réduire. Depuis quelques années, la situation paraît lentement s'inverser. A partir de 1970, bien des maisons abandonnées ont repris vie, devenant pour la plupart des résidences secondaires.

Ces dernières années, la commune de Peyrolles a entrepris un grand chantier de réhabilitation des barrages hydrauliques à Valescure (vallée obscure), opération à long terme, s'incrivant dans le cadre d'un projet pilote mené par divers partenaires institutionnels et scientifiques.
Le site eau-cevennes.org développe les objectifs et le suivi de ce projet sur la problématique de la ressource en eau.
retenue rénovée à Valescure
Retenue et bassin à Valescure

Vous pourrez mieux découvrir la commune avec son site peyrolles.fr et suivre la vie de ce village de façon détaillée.


Accueil  |  Balades  |  Villages  |  Vivre au pays  |  Hébergement / restauration  |  Cartes, accès  |  Haut de page

Villages : Intercommunalité  |  St-André de Valborgne  |  Les Plantiers  |  Saumane  |  L'Estréchure  |  Peyrolles

Site officiel de la Vallée Borgne - Tous droits de reproduction réservés © Armoise -  Informations légales